Uncategorized

#05 l Guillaume Declair (Loom) : l’entrepreneur qui dit non à la mode jetable

#05 l Guillaume Declair (Loom) : l’entrepreneur qui dit non à la mode jetable

Vous connaissez peut-être Guillaume Declair par Loom, la marque de vêtements responsable qu’il a cofondée et qui fait beaucoup parler d’elle en ce moment.

De quoi ça parle ?

Avec Loom, Guillaume s’est donné une mission : combattre la mode jetable et inciter les gens à consommer moins mais mieux. Ils luttent contre l’obsolescence programmée de nos vêtements et de nos désirs. Chez eux, vous trouverez des basiques indémodables, le juste prix, la juste qualité, mais pas de soldes ni de collections.

Parmi les questions passionnantes auxquelles Guillaume répond :

– Comment voir si un vêtement est de bonne qualité ?

– Faut-il vraiment privilégier le coton bio ?

– Qu’est-ce que le « confort marginal » et comment lutter contre cette course en avant qui nous pousse à surconsommer ?

– Comment lever 700,000€ en 24h auprès de particuliers ?

– Comment créer du contenu de marque « jamais vu, jamais lu » pour étonner ses clients ?

« Au début, je pensais que le bio était un argument marketing. Quand on creuse, la culture du coton non-bio est en grande partie responsable de la chute des insectes du monde : ils ont diminué de moitié en 30 ans. Une fois qu’on a compris ça, acheter du coton conventionnel, c’est presque un crime. »

Dans cet épisode, vous apprendrez beaucoup sur les dessous de l’industrie de la mode, le greenwashing, mais aussi les initiatives vertueuses qui émergent. On y parle de qualité, de conditions de travail, de rentabilité et de slow croissance.

 « Notre objectif est d’entre rentable : c’est accessible. Ce qui tue les gens au travail, ce sont les objectifs d’hypercroissance totalement arbitraires. »

Guillaume est aussi à l’origine du média Merci Alfred et de La 25e heure, un livre donne les conseils de 300 entrepreneurs pour optimiser sa journée. Il nous donne d’ailleurs dans l’épisode certaines des méthodes qu’il a mises à profit pour se libérer du temps.

J’ai beaucoup aimé son discours sans langue de bois et toute leur démarche chez Loom. D’ailleurs, n’hésitez pas à faire un tour sur leur blog pour jeter un œil aux articles !

« Si vous achetez des Airpods à 150€, vous ne serez plus gênés par le fil des écouteurs… mais à quel prix ? C’est une fuite en avant : on cherche à gagner un confort complètement marginal, au prix d’un sacrifice environnemental et humain énorme. »

La personne qui l’inspire ? Rob Hopkins, enseignant en permaculture qui a initié le mouvement des villes en transition depuis la sienne, Totnes en Angleterre. Il a écrit Manuel de transition et on parle de lui dans le film Demain !

Ses lectures ?

– La 25e heure, Secrets de productivité de 300 startupeurs qui cartonnent… par Guillaume Declair, Bao Dinh et Jérôme Dumont ;

– The Case Against Education, Bryan Caplan : un essai qui avance que les études supérieures ont pour rôle principal d’envoyer des signaux aux employeurs, avec un retour sur investissement largement surévolué ;

– The Work of Nations (L’Économie Mondialisée), Robert Reich.

Comment contacter et soutenir Guillaume ?

Vous pouvez contacter Guillaume sur la boîte mail de Loom : hello@loom.fr, et visiter son site www.loom.fr.

Nous avons aussi parlé de :

La Mode à l’Envers, le blog de Loom qui publie des articles passionnants, notamment celui-ci sur le confort marginal ;

– Sorry We Missed You, film de Ken Loach qui fustige l’ubérisation du travail et suit la route d’un livreur anglais soumis à une pression croissante ;

Demain, film de Cyril Dion et Mélanie Laurent.

Pour nous soutenir ?

Si vous aimez ce podcast, parlez-en autour de vous. Ce qui nous aide énormément, c’est aussi que vous nous mettiez 5 étoiles et un commentaire sur Apple Podcast. Et si vous avez en tête des personnalités qui s’engagent pour transformer positivement les choses, parlons-en ensemble !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *