Uncategorized

#12 l Matthieu Tordeur : objectif Pôle Sud, en solitaire et sans assistance

#12 l Matthieu Tordeur : objectif Pôle Sud, en solitaire et sans assistance

En janvier 2019, Matthieu Tordeur est devenu, à 28 ans, le plus jeune aventurier à rallier le Pôle Sud sans assistance et en autonomie totale. Une épreuve de 51 jours dans l’immensité du continent blanc qui le fait entrer au fameux Guiness World Record. Matthieu a le charisme naturel, sans vernis, de ces personnes qui vont chercher leur rêve avec les dents. Pour cet amoureux de la nature, épris de liberté, l’exploration de demain c’est réussir à se dépasser tout en portant un témoignage engagé auprès des jeunes générations.

De quoi ça parle ?

On parle de dépassement de soi. Depuis l’enfance, Matthieu nourrit des envies d’aventure. À 19 ans, il part seul à vélo traverser l’Europe de l’Est jusqu’à Istanbul. Dans les 7 années qui vont suivre, sur temps libre, ses week-end, ou l’été, il enchaîne un tour du monde en 4L pour promouvoir la microfinance, une transatlantique, un marathon en Corée du Nord, un ultra-trail dans le Sahara, une traversée à vélo de la Chine au Pakistan… Mais un rêve le poursuit et ne le lâche plus : le Pôle Sud. Il rêve de traverser le grand Continent Blanc, terre d’exploration, et son univers silencieux. Il est fasciné par les explorateurs qui, avant lui, ont marqué l’histoire de l’Antarctique (Amundsen, Scott, Charcot). Pendant plusieurs années, il va préparer un périple exceptionnel : 1150km (la distance Ajaccio-Calais), seul, sans assistance, en autonomie totale. Dans l’épisode, Matthieu nous parle des épreuves qu’il rencontre, physiques et mentales, de comment il se prépare au défi sportif et surmonte la solitude.

Matthieu Tordeur dans l'immensité du continent blanc, en Antarctique

On parle de protection des mondes polaires. Pendant son aventure, Matthieu va vivre de plein fouet les conséquences du réchauffement climatique. Pendant son aventure, les températures, sont anormalement élevées (entre -5 et -10°C, contre -40°C normalement à cette époque). La neige, ramollie, va ralentir sa progression, l’obliger à skier plus tous les jours et à rationner son alimentation. Avec le réchauffement climatique, l’équilibre des Pôles se fragilise. La fonte des glaces menace des écosystèmes restés jusque-là intacts. Avec lui, on parle aussi de la préservation de l’Antarctique. En 1958, le Traité international sur l’Antarctique, utopie avant l’heure, décide d’en faire un continent dédié à la paix, à la science et à la protection de l’environnement, sans que les États puissent y exercer des prétentions économiques. Ce traité pourrait être suspendu en 2048.

Matthieu Tordeur à son arrivée au Pôle Sud

On parle du concept de micro-aventure. C’est un concept en vogue, popularisé par des sites comme Chilowé ou Les Others. L’idée ? Des aventures de courte durée, simples à réaliser, abordables, proches de chez soi et respectueuses de l’environnement pour s’évader et se reconnecter à la nature. Matthieu nous donne quelques idées de micro-aventures pour se lancer et sortir de sa zone de confort : descendre un morceau de Seine en paddle, écouter le brame du cerf dans la forêt de Rambouillet, aller chercher son brie à Meaux en vélo !

La personne qui l’inspire ? Alastair Humphreys, un aventurier et auteur anglais qui a popularisé l’idée de microaventure 

On a aussi parlé du site de Matthieu, sur lequel vous pouvez retrouver toutes ses aventures, ses derniers livres et DVD

Comment contacter Matthieu ? sur l’adresse email hello@matthieutordeur.com et sur son compte Instagram @matthieutordeur

Pour nous soutenir ? Si vous aimez ce podcast, vous pouvez…

– vous abonner à notre chaîne sur la plateforme que vous préférez (Apple Podcasts, Spotify, Deezer, Podcast Addict, Castbox, Google Podcasts), et la partager en cliquant sur les 3 points ;

– nous mettre 5 étoiles et un commentaire sur l’application Podcasts d’Apple ;

– en parler autour de vous ! (vive le bouche-à-oreille).

Et si vous avez en tête des personnalités qui s’engagent pour transformer positivement les choses, écrivez-nous et parlons-en ! 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *