Uncategorized

#18 l Albert Moukheiber : le docteur en neurosciences qui décode le cerveau

#18 l Albert Moukheiber : le docteur en neurosciences qui décode le cerveau

Albert Moukheiber est docteur en neurosciences cognitives et psychologue clinicien. Il est l’auteur du livre Votre Cerveau vous joue des tours, publié en 2019, et le co-fondateur de Chiasma, un collectif qui s’intéresse à la façon dont se forment nos opinions. À l’approche des élections américaines, et bientôt des présidentielles en France, nous voulions parler des fake news avec un expert. Avec Albert, on est en fait allées beaucoup plus loin. Albert réussit à rendre des notions complexes très abordables, à force d’exemples concrets. Avec lui, on explore la diversité des biais cognitifs et des nudges, on aborde les ressorts psychologiques du burn-out et l’on s’inquiète de la polarisation de l’opinion publique. À vos écouteurs !

De quoi ça parle ?

On parle des tours que nous joue notre cerveau, pour reprendre le titre du livre d’Albert Moukheiber, publié aux éditions Allary. Albert s’est spécialisé dans la compréhension des biais cognitifs de la pensée, c’est-à-dire tous ces raccourcis que notre cerveau exécute sans que nous en soyons pleinement conscients. C’est à la fois bien, car ces approximations rendent la vie plus fluide (pas besoin de réfléchir à l’angle d’attaque pour serrer une main, ou aux proportions exactes pour mettre du beurre dans ses pâtes…) et moins bien quand ils donnent naissance à des stéréotypes.

On parle de flemme. Albert a décidé très tard de s’orienter vers ce métier. Il arrive du Liban pendant la guerre civile, et met du temps à s’orienter avant de se passionner pour les troubles anxieux, notamment la phobie sociale, puis les biais cognitifs. Albert prône une approche très « cool » de l’orientation, faisant l’éloge de l’oisiveté et de la flemme comme terreaux nécessaires à toute vocation.

On parle de son approche à part de la psychologie, la « psycho-éducation ». Plutôt que de partir du sujet et de remonter à son enfance, Albert préfère se concentrer sur les normes sociales et l’environnement. Autrement dit : je ne suis pas en burn-out parce que j’ai toujours voulu être une « première de classe », mais surtout parce que mon supérieur, mes collègues, la culture d’entreprise, la charge de travail m’étouffent… Albert cherche aussi à expliquer précisément les mécanismes du cerveau à ses patients : c’est en comprenant ce qu’il s’y passe qu’ils pourront aussi mieux traiter leurs tocs, leurs phobies, etc.

On parle « fake news ». Albert nous explique pourquoi nous sommes tous amenés à croire des fake news, qu’elles soient politiques ou économiques. Avec Chiasma, son collectif, ils veulent montrer que c’est avant tout notre réaction face aux fake news qui est fatidique. Ils s’intéressent aux mécanismes qui sous-tendent la formation de nos croyances. Ils décortiquent les sources d’informations qui façonnent nos opinions, pour limiter les erreurs de raisonnement. Car ce qui est en jeu, c’est la polarisation du débat public et la disparition d’un socle de discussion commun. Dans l’épisode, on aborde bien sûr le scandale de Cambridge Analytica et le cas américain.

On parle aussi de :

– Éloge de l’oisiveté, de Bertrand Russell

Les personnes qui l’inspirent ?

– les membres du collectif Chiasma

– Hugo Mercier, auteur de Not Born yesterday.

Comment contacter et soutenir Albert ? vous pouvez contacter Albert sur son adresse mail albert@chiasma.co, ou sinon sur Facebook ou Linkedin. RDV sur le site de Chiasma pour participer ou assister aux débats.

Pour nous soutenir ? Si vous aimez ce podcast, vous pouvez…

– vous abonner à notre chaîne sur la plateforme que vous préférez (Apple Podcasts, Spotify, Deezer, Podcast Addict, Castbox, Google Podcasts), et la partager en cliquant sur les 3 points ;

– nous mettre 5 étoiles et un commentaire sur l’application Podcasts d’Apple ;

– en parler autour de vous !

Et si vous avez en tête des personnalités qui s’engagent pour transformer positivement les choses, écrivez-nous et parlons-en ! 

Bonne écoute !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *