Uncategorized

#21 l Pierre Haski : un reporter sans frontières

#21 l Pierre Haski : un reporter sans frontières

Pierre Haski est le président de Reporters sans frontières, l’association qui défend le droit à l’information et la liberté de la presse partout dans le monde.

Un engagement qui coule de source pour ce journaliste de formation, ancien correspondant pour l’AFP puis Libération, envoyé en Afrique du Sud, à Jérusalem, à Pékin. La Chine le marque sans doute à vie. Dans cette interview captivante, Pierre nous livre ses récits de reporter, notamment l’histoire de Ma Yan. Ma Yan, fille de paysans sans argent du nord-ouest de la Chine, apprend à treize ans que sa famille n’a plus les moyens de l’envoyer à l’école. La jeune fille consigne dans des carnets intimes son quotidien, sa colère, son désespoir. Sa mère, bouleversée, confie les carnets à des Français de passage. Parmi eux, Pierre Haski. Il décide de publier les carnets. Le livre sera traduit en 22 langues et diffusé dans les écoles françaises. On aborde également l’affaire bouleversante du sang contaminé dans la région du Henan sur laquelle il a enquêté.

Pierre Haski est aussi le cofondateur de Rue 89 et tient la chronique géopolitique sur la matinale de France Inter. C’est beaucoup pour un seul homme, mais on comprend vite – en l’écoutant – que c’est sa passion pour un journalisme libre, rigoureux, engagé qui guide sa vie et donne de la cohérence à tous ses choix. À une époque assez trouble où la censure musèle des pays entiers, où les fake news testent notre esprit critique, où la panique sanitaire relègue au second plan les combats nécessaires que mènent Reporters sans frontières… les mots de Pierre Haski font du bien. Il nous donne ses conseils d’experts pour mieux nous informer, savoir identifier nos sources et prendre du recul sur l’actualité.

On parle aussi :

– du Journal de Ma Yan, par Ma Yan et Pierre Haski

– du livre Le Sang de la Chine, par Pierre Haski avec des photographies de Bertrand Meunier, publié en 2005

– de Maria Ressa, journaliste condamnée pour « cyber-diffamation » par le président philippin Duterte

– de Khaled Drareni, journaliste algérien condamné en appel par le gouvernement algérien et soutenu par Reporters sans frontières

– du classement mondial de la liberté de la presse, publié chaque année par RSF ici

Le journaliste Khaled Drareni soutenu par RSF l Ryad Kramdi / AFP

Les personnes qui l’inspirent ?

– Dr. Denis Mukwege, « l’homme qui répare les femmes ». Il a reçu le prix Sakharov en 2014 et le prix Nobel de la paix en 2018 pour son combat contre les mutilations génitales pratiquées sur les femmes en République Démocratique du Congo.

– le personnel soignant qui oeuvre dans l’anonymat avec un dévouement total

Comment contacter et soutenir Pierre ? directement sur son compte Twitter @pierrehaski

Pour nous soutenir ? Si vous aimez ce podcast, vous pouvez…

– vous abonner à notre chaîne sur la plateforme que vous préférez (Apple Podcasts, Spotify, Deezer, Podcast Addict, Castbox, Google Podcasts), et la partager en cliquant sur les 3 points ;

– nous mettre 5 étoiles et un commentaire sur l’application Podcasts d’Apple ;

– en parler autour de vous !

Et si vous avez en tête des personnalités qui s’engagent pour transformer positivement les choses, écrivez-nous et parlons-en ! 

Bonne écoute !

Une réflexion au sujet de « #21 l Pierre Haski : un reporter sans frontières »

  1. Merci A vous Demain, merci Juliette ! Pierre Haski, tellement inspirant dans sa façon de faire confiance à son intuition profonde. Ma Yan est une belle étoile, une pépite. Respect.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *