Uncategorized

#26 l Nicolas Rohr : Faguo, première « entreprise à mission » de la mode

#26 l Nicolas Rohr : Faguo, première « entreprise à mission » de la mode

« Un article acheté, un arbre planté ». C’est autour de ce concept que s’est fait connaître la marque de vêtements et chaussures Faguo, en 2008. Douze ans plus tard, le résultat est là : 2 millions d’arbres ont pris racine, pour la plupart plantés en France, et le succès de Faguo ne se dément pas, avec 26 boutiques, 400 revendeurs, 70 salariés. Marie a interviewé à distance Nicolas Rohr, l’un des deux fondateurs de la marque.

Un projet d’étudiants. Nicolas Rohr et Frédéric Mugnier ont fondé Faguo alors qu’ils étaient encore étudiants. Dans l’épisode, on revient sur ces années : Nicolas raconte le premier dessin de baskets sur Paint, le premier logo pixellisé « home-made », les 13 copains qui prêtent main forte pour financer les débuts… Il nous donne aussi ses conseils pour éviter les idées reçues, véritables freins à l’entrepreneuriat.

Un bilan carbone surveillé de près… et compensé. Tous les 3 ans, Faguo fait calculer sont bilan carbone par la fondation Goodplanet, un calcul qui intègre à la fois l’impact des produits mais aussi du fonctionnement de l’entreprise (bureaux, boutiques…). On y lit que 50% des émissions de CO2 de Faguo sont liées à la fabrication du produit, dont la majorité au choix des matières premières. Opter pour des matières recyclées permet de réduire leur impact carbone de 80%.

Années 2020, années de l’économie circulaire ? En tout cas, Faguo mise dessus. Il est désormais possible de venir réparer ou revendre son vêtement Faguo en boutique dans leurs corners réparation et seconde-main. Quand les vêtements sont abîmés, ils sont récupérés et seront bientôt réemployés par la marque. Car Faguo avance tout schuss sur le recyclé et vise 100% de pièces fabriquées à partir de matières recyclées pour 2024.

Nicolas Rohr et Frédéric Mugnier dans l’une des forêts financées par Faguo

Et pourtant, made in Asia. Il est surprenant d’apprendre que les vêtements et chaussures Faguo sont fabriqués en Chine, au Vietnam, au Portugal. Nicolas explique leur parti-pris à notre micro : savoir-faire spécifiques, coûts de fabrication, lieu de production proche du sourcing des matières premières. D’où, aussi, le besoin de compenser l’empreinte carbone du transport par la plantation d’arbre. Pour le transport, justement, Faguo a opté pour du transport par train, moins polluant que l’avion, le camion et même le bateau – ses produits empruntent le Transsibérien.

« engager notre génération contre le dérèglement climatique »

Première entreprise à mission de la mode en France. Depuis janvier 2020, l’entreprise a inscrit dans ses statuts la mission suivante : « engager notre génération contre le dérèglement climatique ». La loi impose un comité interne intégrant un tiers externe indépendant qui doit surveiller la réalisation de ces objectifs. S’ils ne sont pas respectés, un tribunal peut obliger la marque à supprimer la mention « société à mission ». Engageant, donc. Surtout, Nicolas explique que ce nouveau statut a permis que chacun des salariés se sente investi de cette mission et que leurs objectifs soient liés de près à la responsabilité sociale et environnementale de l’entreprise.

Les personnes qui l’inspirent ? Yvon Chouinard le fondateur de Patagonia et François Lemarchand, fondateur de Nature et Découvertes.

Comment contacter Nicolas ? sur son Linkedin personnel ou, pour postuler chez Faguo, sur le site www.welcometothejungle.com

Pour nous soutenir ? Si vous aimez ce podcast, vous pouvez…

– vous abonner à notre chaîne sur la plateforme que vous préférez (Apple Podcasts, Spotify, Deezer, Podcast Addict, Castbox, Google Podcasts), et la partager en cliquant sur les 3 points ;

– nous mettre 5 étoiles et un commentaire sur l’application Podcasts d’Apple ;

– en parler autour de vous !

Et si vous avez en tête des personnalités qui s’engagent pour transformer positivement les choses, écrivez-nous et parlons-en ! 

Bonne écoute !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *